Interview croisé des familles d’arbitres au Polo

Bertrand et Marie-Anne Demortier / Christophe et Louis Verley. Car les arbitres sont essentiels à la vie du club et du sport, nous avons interviewé les deux familles d’arbitres du Polo :

Depuis combien de temps arbitrez-vous ? A quel niveau ?

Bertrand : j’ai commencé  à arbitrer vers 1992 par un match Regionale 2 Polo / tac avec Eric Choteau sur le terrain. J’étais tellement dégouté que je n’ai pas retouché un sifflet pendant 1 an. Puis, j’ai recommencé par les poussins puis toutes les équipes jeunes du club tous les samedis à l’époque où les permanences d’équipes du samedi n’existaient pas. Puis, j’ai commencé en R1, N3 puis N2. le summum à mon avis de l’époque. Un jour, Matthieu Gruson, président de la CNA (à l’époque) m’a demandé de le dépanner sur Lambersart en N1 et, depuis, je n’ai jamais cessé. Un jour, avec Matthieu, j’ai fait un LMHC / CAM où je lui ai annoncé que j’étais arrivé au niveau que je voulais. Sa réponse m’a surpris : tu verras, ce n’est que le début! Qu’il avait raison !

Marie-Anne : Depuis la fin de saison dernière réellement, des U16/U19 et cette saison j’ai commencé les séniors avec de la N3 et de la R1.

Christophe : Personnellement j’arbitre depuis plus de 25 ans avec un niveau Élite et international en Superveterans (coupe du monde en 2014 aux Pays Bas, Celtic Cup en Irlande et coupe d’Europe à Londres en 2015).

Louis : J’arbitre depuis 3 ans en N2.

–       Quelles sont vos motivations en tant qu’arbitre ?

Bertrand : faire que le jeu se déroule le mieux possible MAIS dans le respect du règlement UNIQUEMENT. j’adore passer inaperçu durant un match ! Cela prouve que les joueurs ont bien joué.

Marie-Anne : La connaissance des règles (également pour ma pratique), assurer la sécurité sur le terrain, mais aussi voir un autre point de vue du hockey.

Christophe : Ma motivation première est de prendre du plaisir à l’arbitrage,d’appliquer et de faire respecter les règles. D’être crédible par un arbitrage juste. J’essaye au mieux de protéger les joueurs par un jeu cohérent et sans violence !

Louis : Mes motivations sont :

  • une passion transmise de père en fils et j’aime vraiment ça !
  • Ensuite monter le niveau des arbitres français et montrer que les arbitres français ne sont pas les dernier en terme d’arbitrage pour les autres nations.
  • Prendre du plaisir au hockey sans être joueur et faire respecter les règles.
  • Mais surtout de transformer un simple match de hockey en un moment de bonheur pour les deux équipes s’affrontant.

img_0972

–       Quels conseils donneriez-vous aux jeunes qui souhaiteraient s’initier à l’arbitrage ?

Bertrand : Ne pas écouter les remarques désagréables des joueurs et persévérer. Apprendre le règlement et les différents trucs et conseils pour être plus crédible. Regarder des matchs de haut niveau et des internationaux.

Marie-Anne : Qu’il faut toujours paraître sûr de soi (même quand on ne l’est pas), et avoir un bon placement pour prendre les bonnes décisions.

Christophe : Les jeunes peuvent s’initier avec un ancien mais tout d’abord il faut avoir cette motivation d’arbitrer et non y aller à contre cœur. N’oublions pas que les arbitrages sont rémunérés et cela peut être un plus pour les jeunes.

Louis : Qu’il ne faut pas prendre l’arbitrage pour une punition mais plutôt une aide pour connaître les règles et ne plus être en désaccord avec les arbitres sur tel ou tel faute.

–       Quels sont vos objectifs sur le long terme ?

Bertrand : je compte arrêter d’arbitrer pour la fédé et me consacrer aux matchs régionaux où je pourrais officier avec des jeunes arbitres locaux fraîchement détectés pour les conseiller et les aguerrir. Aller dans les clubs de la ligue pour donner de formations aux jeunes joueurs

Marie-Anne : Avoir l’occasion d’arbitrer en élite mais également continuer d’arbitrer en famille de temps en temps.

Christophe : Mon objectif est de continuer le plus longtemps possible et surtout d’épauler et de d’accompagner les jeunes qui souhaiteraient se lancer dans l’arbitrage.

Louis : Mes objectifs sur le long therme sont de progresser encore plus pour pouvoir arbitrer le plus haut niveau (élite/N1) et si j’arrive à avoir un excellent niveau j’aimerais aller plus loin encore et faire une formation supplémentaire pour être sur la liste européenne des arbitres de la fédération française de hockey.

arbitrage-mad-et-bertrand-1

Merci à eux pour leur travail et leur temps accordé à cet entretien !


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s